VIDEO. Et si on s'amusait à balancer des haches tel un bûcheron canadien

LOISIRS TRANCHANTS Deux Lillois ont importé d’outre-Atlantique le lancer de haches, un loisir très prisé au Canada…

Mikael Libert

— 

Thomas Faucher, gérant de «L'Hache prise».

Thomas Faucher, gérant de «L'Hache prise». — M.Libert / 20 Minutes

  • L’ouverture de L’Hache Prise est prévue pour le 19 octobre.
  • Les parties se disputent à trios lanceurs et sur des cibles de 4 mètres.

Dans la métropole lilloise, on peut faire plein de trucs insolites. De la chute libre sans parachute, piloter un avion sans voler, faire de la course de drones dans un hangar… Très bientôt, on pourra aussi s’initier au lancer de haches. Bien implanté au Canada, ce sport a été importé par deux Nordistes dans sa version loisir.

Une découverte in situ

Charlotte et Thomas n’ont rien du bûcheron canadien. Ni l’accent, ni la chemise à carreaux. Mais les jumeaux sont devenus fans du lancer de haches lors d’un voyage au Canada l’hiver dernier. « J’étais vendeur de matériel médical. J’ai quitté mon job et je suis parti quatre mois. Le lancer de haches, je ne connaissais pas. j’ai découvert cette discipline dans l’un des nombreux centres ouverts à Montréal », explique Thomas Fauchart.

Et comme il ne savait pas trop quoi faire et que cette activité n’existait pas en France, le trentenaire a dit bingo. « Il y a une dizaine de clubs où l’on pratique le côté sportif du lancer de haches, mais avec seulement 200 licenciés, ça reste assez méconnu, poursuit-il. J’ai pris du plaisir à pratiquer alors pourquoi pas tout le monde. »

« Après quelques minutes, on arrive déjà à s’en sortir »

Son projet n’intéressait pas les banquiers, alors il s’est lancé tout seul, en autofinancement et en mettant largement la main à la pâte pour les travaux. Le local de L’Hache Prise, dans la zone de loisirs de Lesquin, compte onze pistes. Après un brief de sécurité, on entre dans le dur. « On joue à trois par piste et on lance les haches sur une cible à quatre mètres. Après quelques minutes, on arrive déjà à s’en sortir », affirme-t-il.

Deux des trois types de haches utilisées pour le lancer.
Deux des trois types de haches utilisées pour le lancer. - M.Libert / 20 Minutes

>> A lire aussi : Les nordistes sont les rois des simulateurs

Les séances durent une heure et coûtent 50 euros pour trois personnes. « On commence avec la petite hache, puis on peut passer aux tailles supérieures. Le principe est un peu le même que pour les fléchettes, le plus difficile est de rester régulier », précise le gérant. Alors que l’ouverture n’est prévue que le 19 octobre, L’Hache prise compte déjà une cinquantaine de réservations.