Lille: Des robots pour apprendre le codage informatique aux enfants

ÉDUCATION Speechi vient de créer des kits éducatifs de programmation informatique à destination des écoles…

Julie Goujon

— 

Speechi lance des robots à construire pour apprendre le codage informatique aux élèves.

Speechi lance des robots à construire pour apprendre le codage informatique aux élèves. — Julie Goujon

  • Speechi est une entreprise lilloise spécialisée dans la vente d’outils interactifs.
  • Elle veut enseigner le codage informatique aux élèves, au même titre que lire ou écrire.
  • Elle a lancé des kits de robots à construire pour l’Education Nationale.

L’informatique c’est l’avenir. C’est pour cette raison que la société lilloise Speechi souhaite que les jeunes français apprennent l’informatique, au même titre que la lecture ou le calcul. Elle a donc conçu des kits de fabrication de robots à programmer  à destination des écoles.

>> A lire aussi : A Lille, le leader national des écrans interactifs galère pour recruter

Fabriquer des robots programmés

« Il existe de plus en plus d’objets programmés. Pour maîtriser leur environnement, les enfants doivent comprendre comment ces objets fonctionnent », expliqueThierry Klein, fondateur et président de Speechi. Depuis un an, l’entreprise travaille sur ces boîtes qui contiennent des « Artec Blocs », des petits éléments rappelant les Lego, une carte pour programmer, un moteur et beaucoup d’autres composants comme des capteurs de mouvement ou de lumière.

Le processus est relativement simple. Les enfants assemblent les pièces, en suivant les instructions du professeur. Une fois le robot fabriqué (une voiture, un feu tricolore ou encore une porte automatique), les enfants connectent la carte à un logiciel de programmation simplifié. Ils peuvent ensuite régler le robot pour qu’il fasse ce qu’ils veulent, quand ils veulent. Par exemple, faire en sorte que l’intensité des LED du feu tricolore dépende de la luminosité ambiante.

Enseigner l’informatique 

Destinés aux enfants, à partir du CM1 jusqu’au lycée, ces kits éducatifs (235 euros l’unité) sont fournis avec un manuel dédié à l’enseignant. Speechi propose également une gamme de robots à fabriquer chez soi, avec, si besoin, l’aide des parents (de 110 à 300 euros). « Nous voulons faire progresser les élèves, développer leurs capacités à régler un problème, leur pensée critique mais aussi leur créativité », déclare Thierry Klein.

>> A lire aussi : Aux Etats-Unis, des voitures autonomes vont livrer les pizzas

Depuis sa création, en 2004, Speechi était spécialisée dans la vente d’outils interactifs, pour les entreprises ou l’enseignement. Elle compte ouvrir une école de codage, l’Algora, dont les premiers cours doivent être dispensés dès janvier 2018. Avec deux sessions mensuelles d’une heure et demie, ce cursus extrascolaire de trois ans a pour but d’enseigner le code aux enfants, toujours en s’amusant.