Pas-de-Calais : Vivant malgré une interruption de grossesse, le bébé handicapé est inopérable

SANTE Une enquête a été ouverte par l’Agence Régionale de Santé…

Julie Goujon

— 

L'enfant, atteint d'une malformation du cerveau, est inopérable(illustration).

L'enfant, atteint d'une malformation du cerveau, est inopérable(illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Jeudi, le bébé né après une tentative d’interruption médicale de grossesse a passé des examens médicaux, au CHRU de Lille, rapporte le Courrier Picard. Atteint d’une malformation cérébrale, l’enfant est désormais inopérable à cause du produit utilisé pour mettre fin à la grossesse.

Injecté directement via le cordon ombilical, cette substance aurait entraîné l’apparition de taches sur la partie du cerveau de l’enfant qui n’était pas atteinte. « Selon les médecins, l’arrêt cardiaque a privé le bébé d’oxygène et cela rend notre enfant inopérable alors qu’avant, on aurait pu tenter quelque chose », a déclaré le père du nourrisson à nos confrères.

>> A lire aussi : Violences obstétricales, épisiotomie: Les gynécologues s'insurgent après les déclarations de Marlène Schiappa

Un avenir incertain 

Les médecins ont averti les parents qu’ils ne pouvaient se prononcer sur l’avenir de l’enfant. « Ils nous ont informés que tout pouvait s’arrêter du jour au lendemain », a expliqué le jeune papa.

L’agence régionale de santé (ARS) a ouvert une enquête.