Hauts-de-France: Xavier Bertrand veut autoriser les Anglais à rouler à gauche à Calais

ECONOMIE Le président de la région est prêt à tout pour attirer nos voisins d'outre-Manche...

Francois Launay

— 

Xavier Bertrand, à la tête du conseil régional Hauts-de-France.

Xavier Bertrand, à la tête du conseil régional Hauts-de-France. — O. Aballain / 20 Minutes

C’est une annonce qui a fait un gros buzz en Angleterre. Le 27 juin dernier à Londres, lors d’un discours devant des entrepreneurs britanniques à l’ambassade de France, Xavier Bertrand déclare qu’il « rêve de voir les Britanniques venir ici et qu’on les laisse conduire à gauche à Calais ou ailleurs dans les Hauts-de-France. Ça montrerait qu’ils sont les bienvenus ». Il n’en fallait pas plus pour faire le délice des tabloïds britanniques ravis de voir que leurs voisins français étaient prêts à se plier à leurs traditions.

Une journée pour rouler à gauche à Calais

Même si la réalité est un poil différente. Si le président LR de la région Hauts-de-France a effectivement déclaré que les Anglais pourraient rouler à gauche à Calais, l’opération serait en fait envisagée pour une journée et dans une zone bien définie. La réflexion serait en train d’être menée par la commune nordiste.

Opération séduction auprès des Britanniques

Plus largement, Xavier Bertrand souhaite profiter du Brexit, pour attirer les Anglais dans les Hauts-de-France. Un bureau d’information régionale a même ouvert ses portes récemment à Londres. Tout est d’ailleurs fait pour redorer l’image de Calais, ternie par la crise des migrants, auprès des Britanniques. Comme le raconte Le Monde, La commune du Pas-de-Calais vient ainsi d’inviter 700 Britanniques le 24 juin pour découvrir la ville. Certains reviendront peut-être un jour pour rouler à gauche, un vieux rêve d’Anglais en France que Xavier Bertrand va peut-être exaucer.