Nord: Collision entre un pétrolier et un cargo au large de Dunkerque

ACCIDENT Un des navires est à la dérive et on ignore si une pollution est à craindre du côté du tanker même si rien n’a été constaté…

Mikael Libert

— 

Le tanker Seafrontier en dérive dans le détroit du Pas-de-Calais.

Le tanker Seafrontier en dérive dans le détroit du Pas-de-Calais. — Préfecture Maritime de la Manche

Collision en pleine mer. ce samedi, le centre de secours de Douvres, en Angleterre, a signalé au centre de secours Gris nez (CROSS) qu’une collision était survenue entre un pétrolier et un cargo, au large de Dunkerque, dans le Nord, vers 3h du matin. Le tanker Seafrontier, battant pavillon Hong-kong, 183 mètres de long, compte 27 membres d’équipage et transporte 38.000 tonnes d’hydrocarbure. L’autre navire est un le vraquier Huayan Endeavour, long de 224 mètres avec 22 marins à bord et qui n’était pas chargé.

Aucun blessé sur les navires

Selon la préfecture maritime, l’accident a eu lieu en zone britannique, à environ 18 milles marins (33 km) de Dunkerque. Aucun blessé n’est à déplorer à bord des deux cargos. Le pétrolier Seafrontier est actuellement en « dérive suivie ». Le vraquier, lui, a signalé avoir « conservé sa capacité à naviguer ».

Le tanker Seafrontier en dérive dans le détroit du Pas-de-Calais.
Le tanker Seafrontier en dérive dans le détroit du Pas-de-Calais. - Préfecture Maritime de la Manche

Des opérations de secours ont été immédiatement mises en œuvre tant du côté britannique que du côté français. Des vedettes anglaises et un remorqueur basé à Boulogne-sur-Mer ont pris la direction de la zone.

Une Équipe d’évaluation et d’intervention (EEI), composée d’un inspecteur de sécurité des navires, d’un pilote du port de Dunkerque et d’un officier du remorqueur, a été hélitreuillée sur le pétrolier vers 8h. Elle procède actuellement aux investigations qui permettront de déterminer la suite des opérations.

« Aucune pollution n’est constatée à ce stade »

Enfin, le Centre des opérations maritimes de Cherbourg a mis en alerte, à titre préventif, le Bâtiment de soutien d’assistance et de dépollution (BSAD) Argonaute, stationné à Brest, avec à son bord une équipe du Centre d’expertises pratiques et de lutte antipollution de la Marine nationale. Aucune pollution n’est constatée à ce stade.