Hauts-de-France: Allergiques aux pollens, planquez-vous

SANTÉ Dans la région, le risque allergique lié aux pollens de graminées a atteint son maximum…

Mikael Libert

— 

A Villeneuve d'Ascq, on étudie les pollens et leur potentiel allergisant.

A Villeneuve d'Ascq, on étudie les pollens et leur potentiel allergisant. — M.Libert / 20 Minutes

Un bien pour un mal. Si la nature est contente, les personnes allergiques le sont en revanche moins. L’association pour la prévention de la pollution atmosphérique (Appa) vient de placer les Hauts-de-France en «  alerte maximale aux pollens de graminées ».

Niveau d’alerte maximum

L’association a publié, vendredi, un communiqué pour alerter sur la présence en très grand nombre de pollens dans l’air de la région. Le « retour en force » de ces particules est largement favorisé par « les conditions météorologiques estivales de ces derniers jours », précise l’Appa. Le risque allergique a atteint son niveau maximum (5/5).

>> A lire aussi : Allergies, c’est reparti… Mais comment se faire désensibiliser?

L’association met particulièrement en garde contre les pollens provenant des herbes sauvages comme le dactyle ou la phléole, et ceux issus des céréales comme le blé, l’orge ou le maïs. Des plantes « dont les pollens sont très allergisants ».

Quelques conseils à suivre

Les personnes déjà sujettes à ce que l’on nomme communément le « rhume des foins » savent à quoi s’en tenir. Pour les autres, si vous avez le nez qui coule, les yeux rouges, des quintes d’éternuements ou encore la gorge qui gratte, l’Appa délivre quelques recommandations pour limiter au maximum son exposition aux pollens :

  • Eviter de faire sécher son linge en extérieur
  • En profiter pour faire tondre sa pelouse par une personne non allergique
  • Porter des lunettes de soleil (dehors, bien entendu)
  • Pour ceux qui en ont, se rincer les cheveux avant d’aller se coucher pour ne pas contaminer son oreiller