Attentat déjoué: Sécurité renforcée pour le meeting de François Fillon à Lille

SOCIÉTÉ Les organisateurs ont revu la sécurité autour de la réunion publique programmée, ce mardi, à Lille Grand Palais…

Mikael Libert

— 

François Fillon lors de son meeting à Montpellier le 14 avril 2017.

François Fillon lors de son meeting à Montpellier le 14 avril 2017. — LODI Franck/SIPA

« Pas question d’annuler ». Les organisateurs de la réunion publique de François Fillon, ce mardi à Lille, ont été obligés de revoir leur copie sur le dispositif de sécurité après l’annonce d’un projet d’attentat déjoué.

Deux individus, dont un est originaire de Croix, dans le Nord, ont été interpellés ce mardi à Marseille. Soupçonnés de préparer une attaque imminente qui pourrait avoir comme cible François Fillon, ils étaient recherchés par la sécurité intérieure depuis plusieurs jours.

Effectifs de sécurité doublés

C’est dans ce contexte que les organisateurs du meeting du candidat LR, mardi soir, à Lille Grand Palais, ont été contraints de revoir le dispositif de sécurité à la hausse. « Il n’a jamais été question d’annuler le meeting, mais les effectifs de sécurité vont être doublés », assure Louis Delemer, responsable adjoint des Jeunes avec Fillon dans le Nord.

Concrètement, le nombre de vigiles privés va atteindre une soixantaine de personnes. Côté forces de l’ordre, « la préfecture nous a assuré que le nombre de policiers mobilisés allait aussi être doublé », poursuit Louis Delemer, sans préciser si des forces spéciales, type Raid, allaient être déployées. De son côté, la préfecture du Nord ne fait aucun commentaire sur le dispositif mis en œuvre.

Aux entrées, des portiques de sécurité seront installés et des fouilles et palpations systématiques seront réalisées sur toutes les personnes souhaitant assister à la réunion publique.

L’état-major veut les noms

Selon les organisateurs, l’état-major du candidat de droite a réclamé le listing des personnes inscrites et, en particulier, les noms des jeunes qui seront installés dans le carré « jeunes » et sur l’estrade derrière François Fillon. « Nous avons aussi vérifié sur internet les noms des personnes inscrites que nous ne connaissions pas », indique Louis Delemer.

>> A lire aussi : Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat «imminent» arrêtés à cinq jours de la présidentielle

A noter que beaucoup de militants sont attendus au meeting lillois. « Une communication a été envoyée à nos 8.000 militants du département. Dix bus partiront du Pas-de-Calais, de l’Aisne et de la Somme et trois de différents endroits du Nord », annonce le responsable adjoint des Jeunes avec Fillon.