Le Pas-de-Calais va faire sauter les bouchons

CIRCULATION De gros chantiers vont être mis en œuvre pour remédier à deux points noirs sur les routes du département…

Mikael Libert

— 

Le Pas-de-Calais veut en finir avec les bouchons.

Le Pas-de-Calais veut en finir avec les bouchons. — Département du Pas-de-Calais

Le département du Pas-de-Calais a annoncé, lundi, le démarrage imminent de deux chantiers d’aménagements routiers afin de venir à bout des problèmes de circulation à Aix-Noulette et à Courrières.

Un goulot d’étranglement de 900 m

Les premiers travaux vont concerner la jonction entre la rocade minière (RD 301) et l’autoroute A21. A cet endroit, où transitent chaque jour 49.000 véhicules, il s’agit doubler les voies de circulation afin de passer en 2x2 voies. Dans sa configuration actuelle, cette portion de route constituait un véritable goulot d’étranglement sur près de 900m. La chaussée était incapable d’absorber le flux de véhicules arrivant de la rocade minière et se dirigeant vers l’A21, générant des ralentissements quotidiens.

>> A lire aussi : Et si on signalait les animaux écrasés sur le bord des routes

Le chantier, qui doit commencer à l’automne 2017 pour une durée de deux ans et demi, prévoit le doublement de cette fameuse section située entre Aix-Noulette et Bully-les-Mines. Le projet inclut l’installation d’un pont au-dessus de l’A26, ainsi que la transformation du carrefour de l’échangeur RD 310-RD937 en giratoire. Le budget est estimé à près de 14 millions d’euros.

Soulager Courrières des camions

Le second projet, présenté lundi, va beaucoup intéresser les habitants de Courrières. De nombreux poids lourds en provenance de l’A21 transitent par la commune pour se rendre dans la zone de la Motte au bois, située à Harnes. L’étude qui a débouché sur le projet de déviation de Courrières remonte à 2013. Pour soulager Courrières, une partie du trafic de camions va être captée sur une déviation constituée d’un barreau central entre deux carrefours giratoires.

Là encore, le budget est important puisqu’il est question de 12 millions d’euros pour cette première phase de travaux qui débutera au mois d’août 2017. Outre les deux giratoires, il sera aussi nécessaire de construire un pont au-dessus du canal. Le giratoire de la Motte au bois doit être livré en octobre. Pour le reste, le département du Pas-de-Calais ne s’est pas avancé.