SNCF: Les contrôles «coup de poing» vont se développer

TRANSPORTS La SNCF a mené trois jours de contrôles renforcés cette semaine en gare de Lille-Flndres...

Olivier Aballain

— 

Controles renforcés le 15 mars 2017 en gare de Lille-Flandres

Controles renforcés le 15 mars 2017 en gare de Lille-Flandres — O. Aballain / 20 Minutes

La fraude dans les transports ne concerne pas seulement le métro. La SNCF a terminé, mercredi soir, trois jours de contrôles renforcés aux heures de pointe en gare de Lille-Flandres. La Sûreté ferroviaire (Suge) et des forces de police conventionnelles sont associées à l'opération, qui peut mobiliser jusqu'à 150 personnes dans les gares.

>> A lire aussi : Comment Transpole a fait chuter le taux de fraude

Selon une étude effectuée pour la SNCF l'an dernier dans les Hauts-de-France, entre 8 et 9% des voyageurs prennent le train en situation de fraude. «Nous voulons montrer que nous sommes présents, à la fois pour dissuader les fraudeurs et pour conforter ceux qui paient leur billet», explique Isabelle Platel, de la direction TER.

Hausse des ventes en gare

L'opération aura été utile à Nicolas, qui allait embarquer pour Douai: «D'habitude je prends ce train avec un abonnement, cette fois j'ai acheté un billet et j'ai oublié le compostage. Je n'ai rien contre ce contrôlé, c'est bien».

Les voyageurs ne sont pas verbalisés, mais l'accès au quai reste simplement interdit tant qu'on n'est pas en règle. «On constate une hausse bien nette des ventes au guichet pendant les créneaux horaires de contrôle, preuve que c'est efficace», précise la direction de la SNCF.

Environ 60 contrôles groupés ont déjà été menés l'an dernier, et ils seront renforcés cette année, certains annoncés, d'autres en «surprise». Sauf pour les abonnés, qui sont prévenus par courriel et par texto qu'il vaut mieux arriver quelques minutes en avance pour passer le contrôle sans stress. 

Les contrôleurs vont-ils disparaître dans les trains? «Pas du tout, ils sont maintenus, sûre Isabelle Platel. D'ailleurs leur travail a aussi une composante d'accueil et de renseignement des voyageurs».