VIDEO. Carnaval de Dunkerque: La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, déguisée et chahutée par les carnavaleux

INSOLITE Les carnavaleux de Dunkerque ont accueilli le lancer de harengs de Ségolène Royal aux cris de « Ségolène, à poil ! »…

Gilles Durand

— 

Les ministres Ségolène Royal et Patrick Kanner (caché) ont lancé les harengs sur les carnavaleux du haut du beffroi de l'hôtel de ville.

Les ministres Ségolène Royal et Patrick Kanner (caché) ont lancé les harengs sur les carnavaleux du haut du beffroi de l'hôtel de ville. — P. Huguen / AFP

Boa sur le cou, c’est la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal qui a procédé, dimanche, en fin d’après-midi au traditionnel lancer de harengs du carnaval de Dunkerque.

Accompagnée dans cette mission par Patrick Kanner, ministre de la Ville, Ségolène Royal a déversé une demi-tonne de poissons sous cellophane sur les 40.000 carnavaleux entassés au pied de l’hôtel de ville.

« Les cocus, au balcon ! »

Tradition oblige, les deux ministres ont également subi quelques quolibets de la part des carnavaleux à l’occasion de ces Trois Joyeuses. La foule n’a pas hésité à entonner un « Les cocus, au balcon ! » et un plus personnel « Ségolène à poil ».

Requête à laquelle la ministre a refusé de céder, répondant par un signe négatif de la main, selon La Voix du Nord.

 

Hostilité à un projet d’éoliennes offshore

Une autre revendication, plus hostile, était affichée sur un balcon face à l’hôtel de Ville. Il s’agissait d’une banderole « Éoliennes en mer, mort des marins pêcheurs » déployée par la CGT. Le syndicat de marins montrait ainsi son désaccord avec un projet d’éoliennes offshore que Ségolène Royal était venue évoquer dans l’après-midi à Boulogne-sur-Mer.