Le projet de centre commercial à Lille-Sud.
Le projet de centre commercial à Lille-Sud. - Agence Rudy Riccioti

Le projet privé d’un centre commercial à la lisière de Lille-Sud était né en 2007. Dix ans plus tard, Lillenium verra donc finalement le jour. Après des mois de tergiversations, le montage financier a été bouclé autour de 145 M€… .. mais grâce à des fonds publics, révèle le site d’information Médiacités.

Des crédits publics consacrés à la « ville durable »

En 2011, les promoteurs Vicity et Nacarat avaient annoncé l’ouverture, pour 2014, des 37.000 m2 de surface de vente, dont un hypermarché de 5 000 m² et une centaine de boutiques. Depuis, Nacarat avait jeté l’éponge, mettant à mal le financement.

« Cette décision a fait suite à un changement de stratégie (…), précise Nacarat dans un communiqué. En effet, Vicity a souhaité que la structure développant Lillénium se positionne en tant qu’investisseur long terme de l’opération. Nacarat, dont le métier de promoteur consiste à développer des programmes immobiliers et à les vendre à investisseurs, n’avait plus de légitimité à rester acteur de ce projet. »

>> A lire aussi : C’est l’heure de la rentrée pour Martine Aubry

Il a donc fallu le coup de pouce de deux institutions publiques : l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) et la Caisse des Dépôts (CDC) pour que les bâtiments puissent être construits. L’ANRU a même puisé dans le Programme des Investissements d’Avenir et les crédits consacrés à « la ville durable ».

Le ministre de la Ville confirme

C’est le ministre de la Ville, Patrick Kanner, lui-même, qui a confirmé à Médiacités que l’ANRU et le CDC avaient pris des parts dans le projet sans préciser à quelle hauteur de financement ? Une chose est sûre, ce sont des fonds publics qui vont sauver ce projet de centre commercial.

En attendant, les villes manquent d’argent pour construire des crèches.

Mots-clés :