Valenciennes: Radicalisé en prison, il menace le stade du Hainaut

TERRORISME Un jeune Nordiste a été condamné mercredi à deux ans de prison ferme pour apologie du terrorisme...

Olivier Aballain

— 

Le stade du Hainaut à Valenciennes, en 2011

Le stade du Hainaut à Valenciennes, en 2011 — M. Libert / 20 Minutes

C’est l’un de ses contacts sur Facebook qui l’a dénoncé. Un Nordiste de 22 ans, probablement radicalisé en prison, a été condamné mercredi à deux ans de prison pour « apologie du terrorisme » par le tribunal de Valenciennes, selon le site internet du journal belge La Meuse.

De source judiciaire, Julian Sailly a été retrouvé en possession de photos « de repérage » du stade du Hainaut à Valenciennes.

Radicalisé à Sequedin

L’individu, jugé en comparution immédiate, avait menacé, sur le réseau social, « tous les mécréants de France » d’être « abattus ». A l’audience, la substitut du procureur a estimé que les photos du stade du Hainaut étaient prises « en prévision d’un attentat ». Selon la Voix du Nord, les enquêteurs ont découvert qu’il consultait de façon « habituelle » des sites en lien avec l’organisation État islamique (Daesh).

D’après ses déclarations, le jeune homme s’est converti à l’islam avant de se radicaliser lors d’un séjour en prison à Sequedin. Selon nos informations, il était alors en détention provisoire dans le cadre d’une affaire d’incendie volontaire commis à Calais en juin 2014. Dans cette affaire, il avait été condamné en 2015 à cinq ans de prison, dont la moitié ferme.

Originaire du Valenciennois, Julian Sailly a été arrêté dans le secteur de Boulogne-sur-Mer, où il s’était réfugié après avoir quitté le domicile parental. C’est d’ailleurs depuis un foyer Emmaüs qu’il consultait les sites faisant l’apologie du terrorisme, a précisé la Voix du Nord.