Ils encaissaient des chèques volés pour un total de près de 80.000 euros.
Ils encaissaient des chèques volés pour un total de près de 80.000 euros. - M.Libert / 20 Minutes

Fin de partie. Mardi, 20 Minutes avait révélé l’interpellation de deux personnes dans le cadre d’une enquête ouverte suite au vol et à l’encaissement de nombreux chèques volés. Le parquet de Valenciennes, en charge de l’affaire, a délivré, mercredi, davantage de précisions.

Signalement de TRACFIN

Selon le procureur de Valenciennes, François Pérain, la justice s’est saisie de cette affaire après avoir reçu un signalement de TRACFIN, un service de renseignement rattaché au ministère des Finances et des Comptes publics. Il était question d’un nombre important de chèques qu’un certain M. « J » avait encaissé « pour le compte de plusieurs démarcheurs à domicile faisant tous partie de la communauté des gens du voyage », explique le procureur.

>> A lire aussi : Elle achète pour 2.600 euros de bonbons avec des chèques volés

Le montant total de l’escroquerie est estimé à 79.906 euros pour 125 chèques au préjudice de 62 victimes habitant « dans le ressort de la cour d’appel de Douai ». M. « J » est soupçonné par les enquêteurs d’avoir prélevé un pourcentage des montants qu’il remettait ensuite, en liquide, aux personnes qui lui avaient remis les chèques. Le parquet de Valenciennes ne détaille pas la manière dont les démarcheurs se procuraient les chèques.

Au cours de fêtes évangélistes

Par ailleurs, au cours de leurs auditions, M. « J » et un autre mis en cause « indiquaient recevoir des chèques remis par d’autres gens du voyage à l’occasion de festivités évangélistes, qu’ils encaissaient pour leur remettre des espèces contre commissions », précise le magistrat.

M. « J » à fait l’objet d’une convocation en justice pour le 9 février pour les infractions de blanchiment et de travail dissimulé. Un autre prévenu, M. « N », sera également entendu lors de la même audience pour des faits de blanchiment portant sur un montant d’environ 14.000 euros.

Mots-clés :