Un nageur s'approche d'un requin baleine, le 3 avril 2012, sur la côte ouest de l'Australie.
Un nageur s'approche d'un requin baleine, le 3 avril 2012, sur la côte ouest de l'Australie. - James D. Morgan / Rex / SIPA

Le requin-baleine a sa balise, prêt pour le grand voyage. Le jeudi 22 décembre, un soigneur-plongeur de Nausicaa est parvenu à poser l’objet sur le plus grand poisson du monde après une traque de quelques jours, a annoncé le centre de la Mer à Boulogne-sur-Mer, ce lundi, dans un communiqué. Cette opération de marquage se tenait du 17 au 24 décembre 2016, à Djibouti, en Afrique.

Une femelle de 5 mètres

C’est finalement une femelle de près de 5 mètres qui a pu être approchée et « balisée » après plusieurs jours de repérage. « Le même jour, une autre balise a également été posée sur un autre requin-baleine, en fin d’après-midi », ajoute Nausicaa

A la suite de cette mission, les déplacements de ce requin-baleine peuvent être suivis sur Internet. Active durant 120 jours, cette balise va servir à étudier l’animal à la loupe pour connaître son mode de vie, de migration et de reproduction. Pour découvrir d’autres informations comme la profondeur, la température et la luminosité, il faudra attendre que les deux balises se détachent et soient récupérées par les équipes.

Le financement participatif pour la pose de cette balise avait été mis en place en octobre 2015 par Nausicaa et l’association Megaptera.

Mots-clés :