Bielsa, Wilmots, Vitor Pereira: Mais qui va remplacer Antonetti sur le banc de Lille?

FOOTBALL Plusieurs noms circulent pour succéder au technicien corse limogé mardi...

Francois Launay

— 

Le Portugais Vitor Pereira pourrait venir s'asseoir sur le banc lillois

Le Portugais Vitor Pereira pourrait venir s'asseoir sur le banc lillois — OZAN KOSE / AFP

C’est la question qui ne va pas arrêter de se poser dans les prochains jours. Après avoir limogé Frédéric Antonetti mardi, le LOSC se cherche un nouveau coach. Si Patrick Collot, fidèle adjoint du club, va assurer l’intérim, il ne devrait pas rester longtemps sur le banc nordiste.

>> A lire aussi : Frédéric Antonetti n'est plus l'entraîneur du LOSC

Pour prendre les commandes du club, plusieurs noms circulent déjà. Une chose est déjà établie : si c’est bien Michel Seydoux, le président actuel, qui a décidé de se séparer d’Antonetti, c’est l’équipe de Gérard Lopez, qui devrait racheter le club d’ici la fin de l’année, qui a activé ses réseaux pour trouver le nouveau technicien. Avec plusieurs pistes à explorer.

>> A lire aussi : Lille: Gérard Lopez a transmis une «offre ferme» pour un rachat «avant la fin de l'année»

Vitor Pereira, le favori de Luis Campos

Conseiller de Gérard Lopez dans la reprise du LOSC, le Portugais Luis Campos a déjà activé ses réseaux pour trouver un remplaçant à Gérard Lopez. L’ex-patron sportif de Monaco, proche de l’agent de joueurs Jorge Mendes, aimerait attirer dans le Nord l’un de ses compatriotes. A 48 ans, Vitor Pereira est un technicien reconnu au Portugal.

Passé par le FC Porto avec qui il a été deux fois champion du Portugal, le technicien a aussi entraîné le club grec de l’Olympiakos où il a décroché le titre en 2015. Après une saison dans le club turc de Fenerbahçe, il a été limogé en début de saison suite à l’élimination en tour préliminaire de Ligue des champions face à Monaco. Une chose est sûre : si Pereira débarque à Lille, le LOSC et ses suiveurs ne vont pas s’ennuyer car le Portugais est un homme haut en couleur.

« C’est un entraîneur à poigne et il en a même peut-être trop. Il peut être très agressif dans son discours et dans ses actes. A Fenerbahçe, il n’a pas hésité à insulter des journalistes. Surtout, avec l’Olympiakos, il a provoqué des heurts lors d’un derby en venant provoquer des supporters du Panathinaïkos. C’est un vrai caractériel », explique Marco Martins, correspondant en France du journal portugais Record. On a vu les images et on vous le confirme : ce mec n’a peur de rien….

Marcelo Bielsa, le rêve de Gérard Lopez

L’évocation de son nom fait encore rêver les supporters marseillais qui lui vouent un véritable culte depuis son passage à l’OM de juin 2014 à août 2015. Sans club depuis son départ de France, Marcelo Bielsa est très apprécié par Gérard Lopez. Avant de s’intéresser au rachat du LOSC, l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois voulait devenir propriétaire de l’OM où l’Américain Frank McCourt lui a finalement été préféré. Mais dans son projet de reprise, Lopez avait fait de Bielsa sa priorité sur le banc marseillais.

C’est encore le cas avec la reprise du LOSC. Reste une grande inconnue : Bielsa, habitué aux ambiances volcaniques, aura-t-il envie de plonger dans les eaux bien plus calmes de Lille où la passion des supporters n’est pas aussi importante ? Et le caractère ingérable de l’Argentin, capable de claquer la porte du jour au lendemain comme il l’a fait à Marseille, n’est pas forcément un gage de stabilité. Enfin, Bielsa, qui aime s’occuper de tout, n’est pas forcément enchanté de devoir collaborer avec Luis Campos, normalement chargé du recrutement du futur LOSC.

Marc Wilmots, le troisième homme ?

Si Lopez et Bielsa sont clairement dans la short-list, pas impossible que, tel un François Fillon à la primaire de la droite, un troisième homme vienne doubler tout le monde sur le fil. Ancien sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots est libre depuis son limogeage consécutif à l’élimination des Diables Rouges en quart de finale de l’Euro face au Pays de Galles. Avantage : le francophone n’aura pas besoin de temps d’adaptation pour faire passer son message. Inconvénient : il ne semble pas être (encore) dans les petits papiers des dirigeants lillois….