Venez fouiller dans les données de la Métropole européenne de Lille

SOCIÉTÉ La Métropole européenne de lille (MEL) vient d'ouvrir au public un site d'open data...

Mikael Libert

— 

Le site d'Open data de la MEL vient d'ouvrir.

Le site d'Open data de la MEL vient d'ouvrir. — M.Libert / 20 Minutes

Un début de transparence. Depuis ce vendredi, le site Internet d’open data (données ouvertes) de la Métropole européenne de Lille (MEL) est ouvert au public. L’offre, qui est actuellement très limitée, devrait s’étoffer au fil du temps.

C’était une promesse de Damien Castelain, le président de la MEL, qui a fait de la « transparence de l’action publique » son cheval de bataille. « Ouvrir ces données, c’est donner l’opportunité aux habitants d’accéder demain à de nouvelles applications et a de nouveaux services », a-t-il déclaré dans un communiqué publié, vendredi.

Une offre encore limitée

Pour le lancement, le public pourra aller fouiner dans 57 jeux de données, dont 42 ont été directement produits par la MEL. L’utilisateur n’aura même pas besoin de se créer un compte avant d’aller mettre le nez dans, par exemple, les subventions versées en 2015 ou encore les entreprises créées sur le territoire en 2016. L’interface, elle, est simple et facile à utiliser.

Il y a aussi des jeux de données plus insolites. L’un d’eux permet de consulter en temps réel les objets perdus en gare de Lille-Europe. Ainsi, on découvre que le dernier objet perdu, vendredi à 14h45, était un parapluie. Que 5.426 objets ont été égarés dans cette gare depuis le début de l’année et que ce sont les bagages qui représentent le plus gros volume.

>> A lire aussi : Comment l’open data bouleverse nos habitudes

Moins insolite, mais tout aussi intéressant, on apprend qu’en 2015, c’est l’Agence de développement de l’urbanisme de la métropole qui a touché la plus grosse subvention (2,55 millions d’euros). L’ Orchestre national de Lille arrive 4e (1,14 million d'euros) et Lille 3000 6e (1,08 million d'euros). Emmaüs arrive presque en dernier avec une subvention de 500 euros.