Cmabulle, une application développée par deux Lilloises.
Cmabulle, une application développée par deux Lilloises. - M.Libert/20 Minutes

C’est la rentrée des classes. Et, avec ça, la joie toute relative de la course matinale pour conduire les enfants à l’école avant de filer au boulot. Le tout sans arriver en retard ni à l’un, ni à l’autre. « Cmabulle », application pour smartphones, devrait apporter une certaine bouffée d’oxygène aux parents pris par le temps.

Pour l’école, mais pas que

C’est la société Lilloise Flexineo qui a développé Cmabulle et partant de problématiques que Fanny Oliveira et Florence Resillot, les deux directrices associées, connaissent bien puisqu’elles sont aussi mamans. Le fil rouge, c’est la mise en relation entre parents pour organiser les trajets des enfants à l’école. « Cela fonctionne dans le cadre scolaire, mais aussi pour toutes les activités que les enfants pratiquent à côté, dans des clubs de sports par exemple », assure Fanny Oliveira.

>> A lire aussi : Pourquoi les classes seront-elles encore surchargées à la rentrée?

Le principe est simple : « Si on ne peut accompagner son enfant, Cmabulle va mettre l’utilisateur en contact avec des parents à proximité dont les enfants vont au même endroit que le vôtre et qui pourront le prendre en charge », explique la co-fondatrice. C’est ce qui s’appelle la « bourse aux conduites ». Pour des questions de sécurité, le réseau n’est pas ouvert. « Ce sont les structures, écoles, clubs, qui proposent ce service et inscrivent les personnes », poursuit Fanny.

Ecolo friendly

En plus de faire gagner du temps, Cmabulle se veut aussi écolo. Mutualiser les trajets permet de réduire les pics de voitures devant les établissements le matin et le soir qui génèrent de la pollution et des embouteillages.

Près de 500 familles nordistes ont testé le dispositif depuis deux ans. « J’ai diminué ma charge de trajets par deux », assure Anne, mère de quatre enfants. Le lancement grandeur nature est prévu pour ce jeudi, sur iOS, et bientôt sur Android. La plateforme Web, elle, est déjà disponible et c’est entièrement gratuit.

Mots-clés :