Ligue 2: Un dirigeant de l'Atletico Madrid et un homme d'affaire français s'associent pour racheter le RC Lens

FOOTBALL Ils sont derrière la société Solferino qui fait partie des deux repreneurs potentiels du club lensois...

Francois Launay

— 

Lens, le 5 fŽvrier 2011. Match comptant pour la 22me journŽe du championnat de ligue 1 de football opposant le RC Lens (RCL) au Valenciennes FC (VAFC) au stade FŽlix Bollaert de Lens. Ici les supporters lensois.

Lens, le 5 fŽvrier 2011. Match comptant pour la 22me journŽe du championnat de ligue 1 de football opposant le RC Lens (RCL) au Valenciennes FC (VAFC) au stade FŽlix Bollaert de Lens. Ici les supporters lensois. — M.LIBERT/20 MINUTES

Le 18 mai, le RC Lens sera normalement fixé sur le nom de ce repreneur. Le tribunal de commerce de Paris rendra sa décision sur le projet de reprise le plus viable pour l’avenir du Racing.

Alors que l’homme d’affaires ivoirien Charles-Kader Gooré avait fait état du dépôt de son projet de reprise, l’incertitude régnait sur l’identité du deuxième projet. Seul le nom de la société Solferino avait filtré.

>> A lire aussi : Le potentiel repreneur Charles Kader Gooré est-il un nouveau Mammadov ?

L’Atletico Madrid avait déjà cherché à racheter le club

Mais selon France 3 Nord Pas-de-Calais, derrière cette société luxembourgeoise se trouvent deux personnes. L’un est espagnol et s’appelle Ignacio Aguillo. Il est membre du board de l’Atletico Madrid, le club espagnol qui avait déjà cherché à racheter le club en janvier dernier.

Dans ce projet de reprise, Aguillo est accompagné par l’homme d’affaires français Gilles Fretigne, dirigeant du fonds d’investissement anglais Amber Capital UK.

>> A lire aussi : L'Atlético Madrid a très envie de s'offrir le Racing Club de Lens (si, si, c'est possible)

Ce projet aurait les faveurs de Gervais Martel, le président lensois. Reste à savoir désormais ce que choisira le tribunal de commerce de Paris. Réponse le 18 mai.

Mots-clés :