RC Lens: Le potentiel repreneur Charles Kader Gooré est-il un nouveau Mammadov ?

LIGUE 2 Gervais Martel espère boucler, avant le 15 avril, la reprise du RC Lens par un investisseur ivoirien, Charles Kader Gooré…

Olivier Aballain

— 

Gervais Martel, patron du RC Lens.

Gervais Martel, patron du RC Lens. — M. Libert / 20 Minutes

Après l’Azerbaïdjan, la Côte d’Ivoire ? Pour sortir son club de l’impasse financière, le patron du RC Lens a placé tous ses espoirs dans un nouvel investisseur, l’Ivoiriren Charles Kader Gooré. Gervais Martel veut boucler le dossier d’ici au 15 avril pour sauver le club et ses 180 salariés.

>> A lire aussi : Football: La folle liste des repreneurs jamais arrivés au RC Lens

L’homme d’affaires africain aurait choisi Lens, explique L’Équipe, de préférence à plusieurs contacts noués avec des clubs en Angleterre, Suisse et Belgique.

Une photo publiée sur Twitter montre qu’il a effectivement fait un passage encourageant au stade Bollaert-Delelis, le 8 mars.

Échaudés par l’expérience Hafiz Mammadov (l’investisseur azéri est aux abonnés absents après avoir investi 25 millions d’euros), certains supporters lensois ne cachent pourtant pas leur scepticisme.

Un parallèle s’impose.

  • Comme Mammadov : Un investisseur lointain

L’or vert après l’or noir ? Gervais Martel présente son nouvel ami en tant qu’industriel de l’agro-alimentaire. Et effectivement, en Côte d’Ivoire, Charles Kader Gooré, 47 ans, a fait ses premières armes dans le cacao et les engrais, avant de se diversifier (énergie, transport, immobilier…), comme on peut le voir sur cette plaquette de la holding à ses initiales, CKG.

Activités de CKG Holding

Mieux vaut donc s’attendre à ce que l’homme providentiel ne soit pas, physiquement parlant, beaucoup plus présent que Hafiz Mammadov à la Gaillette (le siège du club artésien), même s’il en prend le contrôle.

  • Comme Mammadov : De l’argent, mais pas à fonds perdu

A l’instar de Hafiz Mammadov en 2013, Charles Kader Gooré dispose de fonds à investir, mais pas de façon illimitée. On parle ici de sept millions d’euros par an, pendant trois à cinq ans, ce qui permettrait tout de même de rapprocher les comptes du RC Lens de l’équilibre.

>> A lire aussi : RC Lens: Gervais Martel annonce (encore) l'arrivée d'un repreneur

Cependant « CKG » n’est pas seul à décider : il est adossé depuis 2004 à des fonds du sultanat d’Oman, grâce auxquels il a développé son activité en Afrique, et qui l’ont aidé à surmonter un gros passage à vide, notamment dans le cacao, en 2011.

  • Comme Mammadov : Des difficultés dans son propre pays

Dernier point commun avec Hafiz Mammadov, et non le moindre : Charles Kader Gooré connaît des difficultés avec le pouvoir dans son pays, après en avoir été très proche. Ancien directeur de campagne de Laurent Gbagbo, l’ex-président de la Côte d’Ivoire renversé en 2011 par Alassane Ouattara, « CKG » vit en exil après s’être vu imposer six mois de résidence surveillée en 2012.

En avril 2014, l’homme d’affaires se plaignait d’ailleurs des tracas causés par le non-renouvellement de son passeport ivoirien. Sa holding est aujourd’hui domiciliée au Ghana.