Pas le même humour. Deux vendeurs d’une boutique SFR de Villeneuve d’Ascq, dans le Nord, se sont filmés en direct sur le réseau social Periscope alors qu’ils détruisaient le téléphone d’un client jugé « casse couilles ». Un « canular », selon eux, qui n’a pas fait rire l’opérateur téléphonique.

Sanction et plainte

« Les auteurs ont été sanctionnés et ne sont plus en activité à l’heure actuelle », a confirmé à 20 Minutes un porte-parole de chez SFR, qui assure par ailleurs qu’une plainte a été déposée. Sur la vidéo, qui a fait le tour des réseaux sociaux, on peut voir clairement les deux vendeurs se saisir du téléphone qu’un client leur a envoyé pour être réparé : « A cinquante personnes connectées, je prends le téléphone du client et je lui claque par terre », explique sourire aux lèvres et face caméra l’un des deux vendeurs. Et il joint le geste à la parole avant de prendre le temps de montrer ensuite le téléphone explosé.

« Une enquête est en cours. Le client impacté a bien été dédommagé », affirme SFR. Mais, selon l’employeur des mis en cause, « l’appareil était déjà cassé et devait être remplacé ». Un moindre mal ? Pas tant que ça en fait. SFR justifie la sanction des vendeurs par le préjudice qu’ils ont fait subir « en termes d’image » à la marque en diffusant cette vidéo.

Un canular

Dans un courrier électronique envoyé, jeudi, à 20 Minutes, l’un des deux vendeurs affirme qu’il s’agissait d’un « canular » et qu’il a « reçu des menaces de mort ». Contacté, celui-ci n’a pas donné suite à l’heure où nous écrivons ces lignes.