La légionellose revient dans le Pas-de-Calais

Les mauvais souvenirs ressurgissent. Deux nouveaux cas de légionellose ont été détectés dans le Pas-de-Calais, à Sallaumines et Hénin-Beaumont, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais vendredi, une semaine après l'annonce de trois cas à la fin août...

(avec AFP) - ©2007 20 minutes

— 

Les mauvais souvenirs ressurgissent. Deux nouveaux cas de légionellose ont été détectés dans le Pas-de-Calais, à Sallaumines et Hénin-Beaumont, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais vendredi, une semaine après l'annonce de trois cas à la fin août dans le même département. Le secteur avait déjà connu, en 2003, la plus grave épidémie de ce type en France, avec 86 cas dont 18 décès.

Selon la préfecture, les deux malades sont « hospitalisés et reçoivent des soins adaptés ». Malgré la proximité géographique avec les trois premiers cas, pour les autorités « rien n'indique pour le moment que ces cas soient liés aux trois cas précédents signalés entre le 27 et le 30 août » à Carvin, Courrières et Oignies. Deux des trois premiers malades ont d'ailleurs déjà quitté l'hôpital. A la recherche d'une source de bactérie legionella responsable de la maladie, la direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire) n'a toujours « pas révélé de résultats non conformes », d'après la préfecture du Pas-de-Calais, précisant que « par précaution le périmètre d'investigation (avait été) à nouveau élargi compte tenu des nouveaux cas ».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.