La «Jungle» de Calais, le 12 février 2016.
La «Jungle» de Calais, le 12 février 2016. - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un migrant a été blessé par balle dans la « Jungle » de Calais ce samedi après-midi et serait touché à la colonne vertébrale, a-t-on appris de deux sources qui restent prudentes sur les circonstances du drame.

Le blessé a été hospitalisé à Calais par d’autres migrants et des membres d’associations actives dans la « Jungle », a affirmé le sous-préfet de permanence, confirmant une information de La Voix du Nord. « A ce stade, les circonstances ne sont pas établies, il faut être prudent, les constatations policières sont en cours », a-t-il ajouté.

Enquête ouverte

Selon une source policière, le migrant qui serait d’origine afghane et âgé d’une trentaine d’années, serait « touché à la colonne vertébrale » ce qui « pourrait potentiellement entraîner de graves séquelles ». D’après cette source, « il y aurait eu au moins un tir d’arme à feu » dans ce qui pourrait « s’apparenter à une rixe entre migrants ». Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer, a-t-elle ajouté.

Quelque 4.000 migrants vivent dans la « Jungle » située à l’est de Calais. L’État a annoncé le 12 février vouloir vider de sa population la moitié de la superficie et a annoncé vendredi l’évacuation par la force si les migrants ne la quittaient pas d’ici mardi soir.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé