Un robot cybernétique pour garder le contact avec l'extérieur. Une des innovations présentées dans le cadre d'un appel à projets de services aux personnes âgées.
Un robot cybernétique pour garder le contact avec l'extérieur. Une des innovations présentées dans le cadre d'un appel à projets de services aux personnes âgées. - G. Durand / 20 Minutes
Lancer le diaporama

Une canne pour appeler de l’aide comme dans James Bond, un robot digne de Star wars pour tenir compagnie ou une ampoule qui obéit à la voix… Voilà le genre d’objets qui, demain, agrémentera peut-être le quotidien des personnes âgées dépendantes. Ce nouveau business autour du troisième âge répond au terme « silver économie ».

Une aide de 200.000 euro

Le potentiel existe, à en croire le pôle lillois Eurasanté et M comme Mutuelle, co-organisateurs d’un appel à projets pour inciter la recherche et développement régionale dans ce domaine. Sept groupes d’entreprises nordistes présentaient, vendredi, leur innovation. Trois d’entre elles ont été sélectionnées pour se partager une manne de 200.000 euro, en subvention ou avance remboursable, afin de mener à terme leur projet.


Prototypes d’objets d’aide aux personnes âgées par 20Minutes

Premier projet choisi : un outil capable de traduire en langage classique des données médicales complexes. « Cette technologie d’intelligence artificielle est capable de décrypter des documents spécifiques comme des analyses biologiques par exemple ou de calculer immédiatement le remboursement de la mutuelle », explique François Ligier, porteur du projet chez Ergonotics, à Villeneuve d'Ascq.

Une canne géolocalisée

Coordonner l’accompagnement des soins est au cœur du deuxième projet choisi. A saint-André-lez-Lille, la société Inovelan propose une application mobile permettant de partager les mêmes informations au sujet d’un patient.

Quant au troisième lauréat, il s’agit de la fameuse canne intégrant un système de géolocalisation et disposant d’un bouton d’appel d’urgence. « L’autre côté pratique, c’est que le déplacement de l’utilisateur suffit à recharger cette canne », explique Stéphane Demeerseman, porteur du projet chez RD2 Innovate, à Loos-lez-Lille.

 

Rester chez soi le plus longtemps possible

« L’objectif de ces innovations est aussi de permettre aux séniors de rester chez eux le plus longtemps possible dans de bonnes conditions », souligne Jérôme Rehlinger, directeur général de M comme Mutuelle.

Et puisque la « Silver économie » semble un domaine économique porteur dans la région, le directeur d’Eurasanté Etienne Vervaecke a annoncé qu’un salon y sera consacré, l’an prochain à Lille Grand Palais, les 2 et 3 février 2017.

Mots-clés :