VIDEO. L'hécatombe des cachalots en mer du Nord

ENVIRONNEMENT Le cachalot de 15 mètres de long échoué mardi à Marck est le 25e retrouvé mort sur le littoral de la mer du Nord depuis janvier…

Olivier Aballain

— 

Un cachalot échoué sur l'île de Texel, le 1' janvier 2016  / AFP / ANP / KEESNAN DOGGER / Netherlands OUT

Un cachalot échoué sur l'île de Texel, le 1' janvier 2016 / AFP / ANP / KEESNAN DOGGER / Netherlands OUT — AFP

Après les curieux, les scientifiques étaient à pied d’œuvre mercredi 3 février sur la plage de Marck, près de Calais. Un cachalot d’une quinzaine de mètres de long s’était échoué mardi non loin de la base de char à voile.

Une autopsie a été réalisée sans tarder par des chercheurs de l’observatoire des mammifères et oiseaux de mer (PELAGIS) de La Rochelle, rapporte la Voix du Nord.

Les populations de ce cétacé, capable d’évoluer en mer très profonde, semblent frappées d’une mortalité anormale en mer du Nord cet hiver, puisqu’environ 25 cachalots sont venus mourir sur le littoral depuis début janvier. Huit d’entre eux ont ainsi été retrouvés le 1er février au nord de l’Allemagne.

Les cachalots sont-ils malades ou désorientés ?

En observant l’état de l’animal échoué à Marck, et en prélevant ses organes, les scientifiques espèrent comprendre l’origine de cette hécatombe. Parmi les causes possibles, le directeur l’organisation britannique Seawatch Foundation citait, le 1er février, une éventuelle erreur de parcours des cétacés, qui se retrouveraient piégés dans les eaux trop peu profondes de la mer du Nord, en poursuivant des calamars.

>>A lire aussi : La mer du Nord reste polluée mais les poissons reviennent

Mais les scientifiques dépêchés mercredi sur le littoral nordiste évoquaient également la piste d’une maladie qui expliquerait les hémorragies internes auxquelles le cachalot retrouvé à Marck a pu succomber. Car un chercheur interrogé par La Voix du Nord explique qu’en dehors de cela, l’animal était en « très bonne condition physique ».

Le cachalot est le plus grand des cétacés à dents. Il peut mesurer une vingtaine de mètres de long, peser plus de 50 tonnes et est doté du plus gros cerveau de tout le règne animal actuel.