Jean-René Lecerf (UMP), le nouveau président du département du Nord.
Jean-René Lecerf (UMP), le nouveau président du département du Nord. - M.Libert / 20 Minutes

Un soutien de plus pour Alain Juppé. Le président du département du Nord a indiqué le 21 janvier, en petit comité à Lille, qu’il était plutôt favorable au maire de Bordeaux dans l’optique des primaires de la droite pour la présidentielle 2017.

Jean-René Lecerf a pourtant quitté Les Républicains en décembre, mais l’ancien sénateur, devenu le patron du plus gros département de France en 2015, garde un œil sur la maison.

>>A lire aussi : Élection de l’UMP Jean-René Lecerf à la tête du département

« J’ai beaucoup d’amitié pour François Fillon », a expliqué Jean-René Lecerf, en marge d’un point presse de l’opposition municipale à Lille. « Mais je pense que le meilleur candidat sera Alain Juppé ».

Les deux handicaps « majeurs » de François Fillon

« François Fillon est probablement celui qui a le plus réfléchi, et cela se voit dans son livre (Faire, Ed. Albin-Michel), a explicité Jean-René Lecerf, qui compte autour de lui des élus UDI et LR (au département et au conseil municipal de Lille). « Cependant il a deux handicaps majeurs. Le premier c’est qu’il est plombé par le duel qui l’a opposé à Jean-François Copé [en 2012] pour la présidence de l’UMP, même si ce n’est pas lui qui avait triché. Le deuxième handicap, c’est qu’il a été premier ministre de Sarkozy pendant cinq ans ».

Jean-René Lecerf avait quitté LR en décembre en raison de la ligne droitière adoptée par le parti. Il critiquait notamment la stratégie « ni-ni » prônée par le président du parti dans le cadre des élections régionales, qui renvoyait dos à dos le PS et le FN.

>>A lire aussi ; Quand le président du Nord Jean-René Lecerf se démarque de la ligne droitière de Sarkozy

« Quand j’ai entendu les membres du bureau politique [de LR] dire que le soutien de Pierre de Saintignon à Xavier Bertrand [pour faire barrage au FN] apportait de la confusion avant le 2e tour, je me suis dit “Je me casse” », explique Jean-René Lecerf.

Ce qui ne l’empêche donc pas d’avoir un avis pour la suite.

 

Mots-clés :