La Belgique va instaurer des cours de respect de la femme pour les migrants

MONDE Le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, à l’origine de cette initiative, ne juge pas cela stigmatisant…

Mikael Libert

— 

Theo Francken, secrétaire d’État Belge à l'Asile.

Theo Francken, secrétaire d’État Belge à l'Asile. — F.Sierakowski/ISOP/SIPA

Des cours un peu particuliers. Le secrétaire d’Etat Belge à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, a annoncé qu’il allait mettre en place des cours de respect de la femme à destination des migrants révèle Sud Presse.

Membre du parti nationaliste flamand, Théo Francken, souhaite « copier le modèle norvégien » et mettant en place, dans les centres d’accueil pour les migrants en Belgique, des cours pour apprendre aux demandeurs d’asile à bien traiter les femmes.

« Pas de ça chez nous »

Si cette annonce intervient juste après la révélation des incidents de Cologne, en Allemagne, le secrétaire d’Etat assure néanmoins qu’il n’y a aucun lien. « Indépendamment du profil des auteurs, je ne tolérerais pas ça chez nous » a-t-il déclaré.

Théo Francken estime simplement que cette mesure « n’est pas stigmatisante, mais nécessaire ». En effet, toujours selon lui, les migrants sont essentiellement des hommes célibataires qui « ne sont pas habitués aux contacts avec les femmes ».

Mots-clés :