La caserne du 41e régiment de transmissions de Douai
La caserne du 41e régiment de transmissions de Douai - Google Street View

L’armée n’a pas digéré leur geste. Suite à une quenelle (un geste suggestif), cinq gradés du 41e régiment de transmissions de Douai contestent leur radiation ce mercredi 6 janvier, devant le tribunal administratif de Lille.

Les cinq militaires (trois sergents, deux caporaux) avaient cru pouvoir témoigner leur soutien à deux collègues chasseurs alpins, eux-mêmes mis en cause après une quenelle effectuée devant une synagogue.

Tous pris en photo

Leurs ennuis ont débuté en septembre 2013. Trois militaires (un sergent, deux caporaux) se sont fait prendre en photo réalisant le fameux geste, au théâtre de la Main d’Or, où se produisait le polémiste Dieudonné M’bala M’bala. Or ce dernier, promoteur de la « quenelle », a été condamné en Belgique en première instance pour des propos antisémites lors d’un spectacle de 2012, et il est poursuivi en France pour « provocation à la haine raciale ».

Quelques jours plus tard, début octobre, deux sergents nordistes effectuaient eux aussi le geste de la quenelle lors d’un « cross régimentaire ». La sanction n’a pas tardé, d’autant qu’ils ont, eux aussi, été pris en photo : le lendemain, le colonel commandant le régiment suspendait les trois sergents (lesquels ont le rang de sous-officiers). Une procédure disciplinaire est lancée, qui aboutira 5 mois plus tard.

Sanction inédite

En mars 2014, les cinq militaires sont purement et simplement radiés de l’armée de terre. Une sanction « inédite » pour de tels faits, selon leur avocat, Me Paul Yon. « La peine est disproportionnée pour un geste. C’était certes sans doute une erreur, mais qui reste un geste. La commission de discipline envisageait, je crois, trente jours de suspension, ce qui aurait pu être accepté par mes clients. » D’autant qu’entre temps les deux chasseurs alpins, que les Nordistes disent avoir voulu soutenir, ont vu leur sanction (une suspension de dix jours) annulée.

>> A lire aussi : Que risquent ceux qui font une quenelle ?

Sur la page Facebook ouverte pour fédérer leurs soutiens, les anciens militaires ont continué à revendiquer leur goût pour les vidéos postées par Dieudonné M’bala M’bala. Assurant s’être « engagés pour servir la France et les Français », ils signent « Les Dieudonnistes du Maghreb United Dieudonnistes Of the World - Dieudo United ».

Le tribunal administratif de Lille devrait se prononcer sur leur cas d’ici un à deux mois.

Mots-clés :