Lille: Bringmemy, le site collaboratif qui rapporte vos objets à la maison

INNOVATION Une solution innovante entre particuliers pour le transport d'objets...

Olivier Aballain

— 

La braderie de Lille, le dimanche sous le soleil.

La braderie de Lille, le dimanche sous le soleil. — M.Libert/20 Minutes

Le covoiturage a le vent en poupe, pour le transport de personnes. Le Lillois Paul Schryve a eu la bonne idée de l’utiliser pour le transport d’objets entre particuliers. Et il compte bien trouver, chez les chineurs de la braderie de Lille (5-6 septembre), de nombreux futurs utilisateurs de son site bringmemy.com.

« En décembre dernier, je voulais acheter un vélo qui me plaisait sur le Bon Coin, mais il était à Paris, raconte le cofondateur du site (ils sont deux). Malheureusement, je n’avais pas le temps d’aller le chercher, alors je me suis dit que si quelqu’un avait pu me l’apporter, j’aurais trouvé ça très pratique… » C’est comme cela qu’est née l’idée de www.bringmemy.com, un site collaboratif où ceux qui se déplacent proposent de transporter les objets des autres.

Test concluant cet été

Paul Schryve a fait un test cet été avec son copain Michael Vincent, trader à Londres. « Cela fait cinq ans que je vis en Angleterre, raconte ce dernier. A chaque fois qu’un ami vient me voir, je pense toujours à une valise à me ramener, ou a un carton… C’est un peu du covoiturage. Là, on a essayé avec une caisse de bière ».

Il suffit d’inscrire le trajet demandé, l’objet… Dans le cas de Michael Vincent, un candidat s’est déclaré quelques jours après : il a apporté la caisse de bières en voiture, et en échange Michael Vincent l’a hébergé à Londres pour une nuit (oh le bon plan !).

Bientôt une assurance pour les objets transportés

Le prix est fixé par les deux parties (bringmemy.com ne touche aucune commission). Parmi les premiers participants, une étudiante qui déménageait à Péronne s’est fait livrer trois cartons… pour 5 euros. Imbattable. « Je pense que, logiquement, le prix ne peut pas dépasser celui des transporteurs classiques », explique Paul Schryve. Le fondateur du site est d’ailleurs aussi en train de mettre au point une assurance pour les objets transportés.

La page Facebook de Bringmemy.com compte aujourd’hui 350 inscrits, le site lui-même une petite cinquantaine, le tout en trois semaines. Rendez-vous après la Braderie, où Bringmemy aura un stand.