Illustration de crèche.
Illustration de crèche. - A. GELEBART / 20 MINUTES

Certains parents risquent d’être pris à froid. A la rentrée, la municipalité d’Armentières a en effet décidé d’infliger une pénalité de 5 euros à ceux qui dépassent trop allègrement l’heure limite de 18 h pour récupérer leurs enfants en crèche municipale.

Heures supplémentaires subies par la ville et les agents

Dans les colonnes de La Voix du Nord, l’adjoint à l’Education explique qu’il espère ainsi mettre fin à des abus qui finissent par peser lourd dans l’organisation des services. « Cela génère un coût pour la ville, qui doit régler des heures supplémentaires au personnel », indique Jean-Michel Monpays. La mauvaise habitude perturbe aussi la vie personnelle des agents, évidemment obligés d’attendre les retardataires.

La ville n’appliquera toutefois pas la nouvelle mesure trop abruptement : l’adjoint à l’Education promet l’envoi de « plusieurs lettres de relance » avant de mettre les parents à l’amende.

Mots-clés :