Trafic d'armes: Le troisième prévenu aurait participé au saccage du bar gay Vice-Versa à Lille en 2013

JUSTICE Parmi les trois personnes placées en détention provisoire dans le cadre de l'enquête sur un trafic d'armes figurerait l'un des condamnés dans l'affaire du Vice-Versa...

Mikael Libert

— 

Le Vice & Versa, un bar gay à Lille, a été saccagé dans la soirée du 17 avril 2013.

Le Vice & Versa, un bar gay à Lille, a été saccagé dans la soirée du 17 avril 2013. — M. LIBERT / 20 MINUTES

Dans le cadre de l'enquête menée par la police judiciaire de Lille sur un trafic d'armes présumé entre la France et la Belgique, trois personnes avaient été placées en détention provisoire la semaine dernière.

Impliqué dans l'affaire du Vice-Versa

On savait déjà que deux des trois prévenus étaient l'identitaire Caude Hermant et son épouse. Une source judiciaire a confirmé à nos confrères de La Voix du Nord, sinon l'identité du troisième homme, du moins une piste pour se faire une idée. Il s'agirait de l'un des trois jeunes hommes (18 à 25 ans) condamnés en novembre 2013 pour le saccage du bar gay le Vice-Versa, dans le Vieux-Lille.

A l'époque, dans le contexte tendu de la loi sur le «mariage pour tous», le tribunal avait retenu le chef de coup et blessures volontaires mais rejeté celui d'injures à caractère homophobe. Les trois individus avaient été condamnés chacun à 6 mois de prison avec sursis.

Mots-clés :