Illustration sur Hadopi.
Illustration sur Hadopi. - M.Libert / 20 Minutes

Télécharger illégalement nécessite un certain savoir-faire. Céline l'a appris à ses dépens. Cette Lommoise de 28 ans a été condamnée, vendredi, par le tribunal de Lille à 800 euros d'amende avec sursis pour négligence informatique. L'affaire commence fin 2011 lorsque Céline reçoit un courrier recommandé de la part d'Hadopi, l'autorité qui protège les droits sur Internet. «On me reprochait des téléchargements illicites, raconte Céline. C'est vrai que mon mari utilisait le logiciel de partage Emule et qu'il avait téléchargé plusieurs films. Mais à partir du premier avertissement, il a tout arrêté. Il n'avait d'ailleurs plus le droit de toucher l'ordinateur».

Persuadés que leur ordinateur a été piraté

Sauf que quelques mois plus tard, en 2012, un second recommandé d'Hadopi atterrit dans la boîte aux lettres du couple. Cette fois, ils sont convoqués au commissariat de police pour s'expliquer sur des téléchargements transitant via leur ordinateur. Céline et son mari sont persuadés qu'il a été piraté. Il n'en est rien. «Ils ne savaient visiblement pas qu'un logiciel de partage doit être désinstallé, sinon il peut se remettre en route automatiquement dès qu'on allume l'ordinateur, explique un spécialiste de l'informatique. Dès lors, n'importe qui peut aller récupérer sans problème des fichiers enregistrés dans leur ordinateur.»

«Emule est le site le plus repéré»

La jeune femme plaide la bonne foi devant les policiers. «Ils pensaient que nous n'aurions qu'un rappel à la loi», affirme-t-elle. Elle sera pourtant convoquée au tribunal, le 3 octobre. «A l'audience, j'ai compris qu'on me reprochait de ne pas avoir sécurisé mon ordinateur. Le manque de protection est considéré comme une négligence et une faute», souligne Céline qui reconnaît que le juge a été «clément» en prononçant une peine avec sursis. 

«Il est rare que ce genre de procédure aille jusqu'au bout, mais on a affaire à des novices: utiliser Emule est déjà une grosse erreur puisque c'est le site le plus repéré, mais en plus, le laisser actif, ce n'est vraiment pas malin», poursuit notre spécialiste en informatique. «Ça nous a servis de leçon, avoue Céline. Maintenant, on s'est inscrit à Canal +. Et franchement, c'est encore mieux.»

Mots-clés :