- M.Libert/20 Minutes

Lille, ville d'affaires et de congrès: l'image fait son chemin. La semaine dernière, une charte hôtelière a été signée pour faciliter l'organisation et l'accueil de congrès de grande envergure dans la métropole lilloise. Une première étape pour le bureau des congrès de l'office de tourisme de Lille, créé en 2011. Concrètement, il s'agit, pour les 63 hôtels membres du Club hôtelier, de mettre à disposition 40% à 50% du volume d'hébergement lors de grandes manifestations. Soit un potentiel de 2.500 chambres disponibles.

Améliorer l'attractivité

«Après Paris et Lyon, Lille est la troisième ville à se doter d'une telle charte hôtelière, explique Marie-Catherine Vidal, de l'office de tourisme et des congrès de Lille. Cette démarche donne un argument supplémentaire pour vendre Lille comme destination». Ainsi, les experts-comptables ont été convaincus de choisir Lille comme lieu de leur congrès national en 2016.

«C'est un pas de plus dans notre volonté de travailler ensemble», note Godefroid Gillis, directeur du Novotel de Lesquin et président du Club hôtelier. Depuis quelques années, l'offre d'hébergement s'est considérablement étoffée dans la métropole avec, notamment, la construction de l'hôtel Barrière, adossé au casino. Sans compter l'arrivée prochaine du Mama Shelter, à Euralille. «Mais il y a encore beaucoup de choses à faire pour améliorer l'attractivité, avoue Godefroid Gillis. L'accueil personnalisé dans les gares et les aéroports, ou le pavoisement dans les rues pour signaler l'événement, par exemple». Les taxis pourraient aussi être mis à contribution pour coordonner l'offre d'accueil. L'office du tourisme y travaille.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé