L'union fait la force pour l'économie solidaire

EMPLOI Sept entreprises du secteur se sont regroupées en coopérative...

Olivier Aballain

— 

M.LIBERT/20 MINUTES

L'économie sociale et solidaire veut quitter le mode «bricolage». Sept entreprises du secteur ont emménagé en février dans une structure commune rue Gambetta, à Lille. Conseil, communication, culture, maintenance… Environ 75 emplois sont hébergés à La Grappe, sur 725m2 de bureaux pilotés par la coopérative Initiatives et Cité. «C'est une vitrine en même temps qu'un outil de travail», explique Sandrino Graceffa, président d'Initiative et Cité.

«Nous remportons des appels d'offres au-delà du million d'euros»

Une vitrine qui permet à la coopérative d'imposer peu à peu son image de marque, car les 19 entreprises adhérentes peuvent répondre ensemble aux gros appels d'offres. «Seules, nos entreprises peinaient sur les appels d'offres à plus de 100.000€. Maintenant, nous en remportons au-delà d'un million d'euros», poursuit Sandrino Graceffa. Son collègue Nicolas Wallet, de la coopérative Grands Ensembles, confirme: «Certains projets nécessitent vingt consultants en même temps. Ce n'est pas accessible à une très petite entreprise.» Pour favoriser ces collaborations, la Grappe dispose d'une quarantaine de places dans un espace de «coworking». En plus des sept entreprises résidentes, douze adhérentes «extérieures» prennent peu à peu l'habitude de rejoindre la «maison commune» pour des formations, réunions, etc.. D'ailleurs, Initiative et Cité encourage la mobilité interne. «L'espace de travail commun donne des possibilités d'évolution qu'une petite entreprise ne peut pas toujours offrir», assure Sandrino Graceffa.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.