S'il n'y a pas de vie sur Mars, c'est à cause...du capitalisme

Mis à jour le 23.03.11 à 08h53

C’est en tout cas l’opinion d’Hugo Chavez, le fantasque président du Venezuela. «J'ai toujours dit et entendu qu'il ne serait pas étrange qu'il y ait eu un jour une civilisation sur Mars», a-t-il déclaré mardi, alors qu’il s’exprimait à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau. «Mais peut-être le capitalisme est-il arrivé là, l'impérialisme est arrivé et a achevé la planète», a-t-il poursuivi.

Chavez, grand pourfendeur du capitalisme responsable, selon lui, de la plupart des maux de la Terre, a également lancé une mise en garde contre le tarissement des ressources hydrauliques dans le monde.

«Attention ! Ici sur la planète Terre où il a des centaines d'années ou moins il y avait d'immenses forêts, aujourd'hui il n'a plus que des déserts. Là où il avait des rivières, il y a maintenant des déserts», a lancé l'orateur en trempant ses lèvres dans un verre d'eau.

E.O. avec Reuters
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr