Nisand dénonce un « masochisme anti-alsacien »

Mis à jour le 10.07.13 à 06h31

Roland Ries (PS) et Raphaël Nisand (PS), le maire de Schiltigheim, étaient favorables au tramway sur pneus, une technologie notamment développée par l'industriel bas-rhinois Lohr Industrie et aujourd'hui reprise par NewTL. Ils ont dû avaler la pilule d'un changement de mode au profit du fer, mais elle a du mal à passer. « Il y a eu des dérapages concernant le tram sur pneus de Lohr, considère Roland Ries. Je persiste à penser que c'est un produit original, novateur. Ce n'était pas la peine de mettre en cause le matériel. » Pour Raphaël Nisand, l'UMP et EELV ont carrément « fait preuve d'un masochisme anti-alsacien » en critiquant l'option d'un produit fabriqué par cette entreprise locale. « Je regrette la teneur du débat », commente-t-il. Sur le fond, Roland Ries considère « qu'il faut raisonner en zones de pertinence des modes » et que « le tram sur fer n'est pas la réponse universelle ». Il affirme aussi que son changement d'avis n'a rien à voir avec les municipales. « Je ne pense pas que les élections de l'année prochaine se jouent sur tram sur fer ou tram sur pneus », dit-il. T. C.

le 11 Juillet à 7h19
le 10 Juillet à 7h46
le 8 Juillet à 7h58
le 7 Juillet à 7h50
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr