Le Hamas demande à l'Egypte d'agir auprès d'Israël sur la pêche

Mis à jour le 22.03.13 à 13h55

Le Hamas a appelé vendredi l'Egypte à intervenir auprès d'Israël après la réduction de moitié de la zone de pêche ouverte aux Palestiniens au large de la bande de Gaza, en violation d'un accord de cessez-le feu négocié par Le Caire en novembre. En réaction au tir de deux roquettes sur la ville de Sderot jeudi matin, sans faire de victimes, Israël a annoncé que les bateaux de pêche palestiniens ne pourraient plus s'éloigner que de cinq kilomètres des côtes, contre onze km auparavant.

Les tirs, qui ont coïncidé avec l'arrivée du président américain Barack Obama à Ramallah, ont été revendiqués par un groupuscule salafiste lié à Al Qaïda, mais Israël tient le Hamas au pouvoir à Gaza pour responsable de toute violence qui émane de l'enclave palestinienne. «Nous avons informé Le Caire de cette violation (de l'accord) et nous attendons une prise de position claire des médiateurs égyptiens à ce sujet», a déclaré un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri.

L'Egypte a négocié en novembre la trêve qui a mis fin à huit jours d'affrontements entre le Hamas et Israël, qui ont fait 166 morts côté palestinien et six côté israélien. Un responsable égyptien a confirmé avoir reçu la plainte du Hamas, ajoutant qu'Israël avait entrepris la même démarche. Il a assuré que l'Egypte allait entrer en contact avec les deux belligérants pour «rétablir leur engagement envers la trêve». Outre la réduction de la zone de pêche, qui ne comprend plus selon les Palestiniens qu'une zone peu poissonneuse, Israël a fermé le point de passage de Kerem Shalom, sans préciser quand ces mesures de rétorsion prendraient fin

Avec Reuters
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr