Niger: 20 médecins arrêtés pour détournement de fonds

Mis à jour le 25.02.13 à 14h10

Les autorités nigériennes ont arrêté une vingtaine de médecins soupçonnés de détournement de fonds d'une organisation caritative menant des campagnes de promotion de la vaccination dans les pays pauvres. Des sources judiciaires et policières ont indiqué ce lundi que les investigations portaient sur 1,5 million de dollars attribués entre 2007 et 2010 par l'Alliance GAVI, une ONG soutenue par l'OMS, la Banque mondiale, l'Unicef, la Fondation Bill et Melinda Gates, et des contributeurs gouvernementaux.

«Quelque vingt médecins et administrateurs de la santé publique ont fait l'objet de mandats d'arrêt et ont été placés en détention dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds de GAVI», a déclaré un magistrat de Niamey s'exprimant sous le sceau de l'anonymat. Une source proche de l'ONG a indiqué que celle-ci avait suspendu tous ses programmes de financement au Niger dans l'attente que l'argent détourné ait été restitué.

En décembre, GAVI avait suspendu un programme de six millions de dollars en Sierra Leone après qu'un audit eut révélé l'usage frauduleux de 1,1 million de dollars dans des dépenses injustifiées, des pots-de-vin et des surfacturations. Depuis sa prise de fonctions en 2011, le gouvernement nigérien a fait de la lutte contre la corruption l'une de ses priorités.  

Avec Reuters
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr