Municipales à Paris: Lamour dénonce les «propos méprisants» de Delanoë envers NKM

Mis à jour le 16.02.13 à 21h16

Jean-François Lamour, député UMP de Paris, a dénoncé ce samedi les «propos méprisants» de Bertrand Delanoë maire PS de Paris qui a accusé vendredi Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) candidate aux municipales à Paris, de vouloir faire une «campagne d'image» et d'être «une vraie conservatrice qui ne s'assume pas».

«Bertrand Delanoë vient de prononcer des propos méprisants et agressifs a l'encontre de Nathalie Kosciusko-Morizet», écrit Jean-François Lamour dans un bref communiqué. L'ancien ministre des Sports juge que «cette déclaration signe une grande fébrilité de la part (de Bertrand Delanoë) pour protéger son héritière Anne Hidalgo car il doute de sa capacité à battre Nathalie Kosciusko-Morizet».

«Une chose est certaine Bertrand Delanoë va jouer le petit marionnettiste et faire la campagne d'Anne Hidalgo par procuration alors qu'il abandonne les Parisiens», écrit-il.

Bertrand Delanoë a déclaré vendredi, au lendemain de l'entrée de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la campagne des municipales de Paris, «je sais ce qu'il a coûté aux Parisiens d'avoir une politique conservatrice. Je ne doute pas que Mme Kosciusko-Morizet fera une campagne d'image. Je pense que les Parisiens vont s'apercevoir (...) que c'est une vraie conservatrice qui ne s'assume pas».

© 2013 AFP
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr