La Corée du Sud exhorte le Nord à suspendre tout essai nucléaire

Mis à jour le 31.01.13 à 11h53

La Corée du Sud a averti son voisin du Nord qu'un troisième essai nucléaire serait une erreur et son président, Lee Myung-Bak, a tenu une réunion d'urgence jeudi avec les responsables des services de sécurité. Cet avertissement intervient après l'annonce par Pyongyang d'un nouvel essai nucléaire et de nouveaux lancements de fusée, en réaction au vote d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu condamnant son tir de fusée du 12 décembre dernier.

La Corée du Sud et des spécialistes du régime nord-coréen estiment que Pyongyang est techniquement prêt à réaliser cet essai nucléaire et n'attend plus que les ordres du leader, Kim Jong-un. «Le gouvernement conseille vivement au Nord de cesser immédiatement toutes actions et déclarations provocatrices et de se soumettre aux obligations internationales, dont les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU,» a déclaré le porte-parole du président sud-coréen.

«Si le Nord fait une erreur de jugement et commet une nouvelle provocation, il y aura de graves conséquences,» a-t-il ajouté après la rencontre entre Lee Myung-Bak et les responsables de la sécurité. La Corée du Nord a menacé vendredi d'attaquer son voisin du Sud s'il participait au durcissement des sanctions mises en oeuvre par les Nations unies contre Pyongyang.

Avec Reuters
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr