Toulouse: Il montre ses fesses à l'hélico de la gendarmerie et écope de trois mois de prison ferme

JUSTICE Le tribunal correctionnel de Toulouse a condamné un jeune de 19 ans à trois mois de prison pour avoir insulté à distance, avec son postérieur, les pilotes de l’hélicoptère de la gendarmerie de Toulouse…

B.C.

— 

Un hélicoptère de la gendarmerie de Haute-Garonne.

Un hélicoptère de la gendarmerie de Haute-Garonne. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES

La prochaine fois, il y réfléchira certainement à deux fois avant de baisser son pantalon. Un jeune homme a été condamné mercredi à trois mois de prison ferme par le tribunal correctionnel pour avoir montré ses fesses à l’hélicoptère de la gendarmerie lors d’un survol de la commune de Frouzins, au sud-ouest de Toulouse rapporte La Dépêche du Midi.

Le jeune n’était pas un inconnu des services de police

Après avoir fait de multiples doigts d’honneur en direction de l’hélico, à court d’idées pour insulter les forces de l’ordre à cette distance, il a cru bon de dévoiler son postérieur. Mais voilà, les pilotes de la  gendarmerie de la Haute-Garonne sont équipés d’une caméra hyperpuissante. Identifié et interpellé, le jeune n’était pas un inconnu des services de police.

Son absence lors de sa comparution pour un plaider-coupable n’a pas arrangé son cas. Le juge a suivi les réquisitions du procureur.