Finistère: L’infirmière endort son conjoint volage avec des somnifères pour vérifier sa fidélité

JUSTICE La sexagénaire écope d’une peine de prison avec sursis...

Camille Allain

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Une sexagénaire a été condamnée jeudi par le tribunal correctionnel de Quimper pour avoir administré des somnifères à son conjoint. Soupçonnant son compagnon d’avoir d’autres relations, elle espérait pouvoir vérifier son téléphone, rapporte Ouest-France.

Les faits s’étaient déroulés un matin de février dans le Finistère, où ce couple d’Anglais possède une résidence secondaire. Au petit-déjeuner, l’homme avale sans le savoir deux somnifères et quatre anxiolytiques, mélangés dans son porridge. Une fois son compagnon endormi, l’infirmière s’était saisie de son téléphone, allant jusqu’à converser avec son amante.

Deux jours à l’hôpital

Elle va finalement le réveiller, avant de rentrer en Angleterre. Mais l’homme ne se sent pas bien et a le sentiment d’avoir été empoisonné. Il trouve refuge chez sa voisine et alerte les secours. Il passera deux jours à l’hôpital.

Jeudi, l’infirmière a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 1.500 euros.