La cour d’assises du Varjugeait en appel trois individus accusés d’un cambriolage violent en juillet 2013, comme le rapporte Var-Matin. Le propriétaire des lieux, un agent immobilier marseillais, avait été gazé, roué de coups puis saucissonné. Les malfaiteurs s’étaient enfuis au volant de son véhicule, emportant des bijoux et cartes bancaires, notamment.

>> A lire aussi : «Air Cocaïne»: Onze personnes renvoyées aux assises en France

Sourire

Ils avaient été condamnés dans un premier temps par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône à des peines allant de douze à vingt ans. Les jurés de la cour d’assises varoise se sont montrés plus cléments, infligeant des peines de quinze à six ans. Au moment du délibéré, les accusés n’ont pas caché leurs sourires, relate le quotidien.