Hayange: Le Secours populaire saisit le tribunal pour demander de retrouver l'électricité

POLEMIQUE Egalement visé par une procédure d'expulsion, le Secours populaire de Hayange, en conflit avec le maire FN de la commune de Moselle, a saisi le tribunal des référés pour tenter de retrouver de l'électricité et du gaz...

B.P.

— 

Un entrepôt du Secours populaire français. Illustration

Un entrepôt du Secours populaire français. Illustration — M.LIBERT/20 MINUTES

Le conflit a démarré en octobre 2016. Mis en demeure par la mairie FN pour être jugé « une succursale du Parti communiste », le Secours populaire français de Hayange avait refusé de rendre les clés de son local. Vivant, depuis plus d’un an, sans électricité et sans gaz, ses responsables espèrent néanmoins rétablir le courant en ce début d’hiver.

>> A lire aussi : Le Secours populaire refuse de rendre ses clés à la mairie FN, qui juge ses responsables trop à gauche

Une procédure d’expulsion également lancée par le maire

Ainsi que nous l'apprend France Bleu Lorraine Nord, la section locale de l’association caritative a saisi dans cette idée le juge des référés de Thionville ce mardi. En attendant de recevoir une copie du contrat électrique de la part du maire Fabien Engelmann d’ici la semaine prochaine, le juge a néanmoins mis sa décision en délibéré au 19 décembre.

>> A lire aussi : La mairie FN lance la procédure d’expulsion du Secours populaire

Ce dernier souhaite notamment savoir, pour statuer, si le compteur a été arrêté ou coupé. Mais le volet judiciaire du conflit ne sera pas fini pour autant à cette date. La municipalité a aussi lancé, début novembre, une procédure d’expulsion de l’association de ses locaux, occupés depuis 20 ans selon un accord oral aujourd’hui remis en cause.