Alsace: Un chômeur qui aimait trop les voitures de luxe devant la justice

ARGENT Trahi par son train de vie en inadéquation avec ses revenus, un habitant de Bennwihr (Haut-Rhin) comparaissait devant la justice…

G.V.

— 

Illustration au Palais de Justice de Nantes.

Illustration au Palais de Justice de Nantes. — FABRICE ELSNER / 20 MINUTES

Un homme de 63 ans, résidant à Bennwihr (Haut-Rhin) comparaissait jeudi devant la justice. Il lui était reproché de percevoir des allocations-chômage indues, alors qu’il touchait également des indemnités journalières Suisse après un accident de travail, mais aussi de travail dissimulé entre 2011 et 2015, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Contrôlé par les douanes

Alors que le prévenu déclarait 11.000 euros de revenus annuels, il avait été contrôlé par les douanes en possession de 60.000 euros en liquide en 2011, dans un train pour Bruxelles où il se rendait pour acheter une BMW. Quelques mois plus tard, il achetait une Porsche 911, précisent nos confrères.

Pour travail dissimulé et fausse déclaration à Pôle emploi, il a écopé de cinq mois de prison avec sursis, à 10.000 euros d’amende dont la moitié avec sursis et la confiscation des 7.000 euros saisis à son domicile. Il devra verser à Pôle emploi 5.870 euros de dommages et intérêts, et 800 euros de frais de justice.