Annuler le spectacle de Dieudonné à Marseille serait « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’expression ». C’est ce qu’a considéré le Conseil d’Etat, qui a rendu ce lundi sa décision dans cette affaire, via un communiqué publié sur Internet et repéré par France Bleu Provence.

Pas de nature à troubler l’ordre public

La mairie de Marseille avait décidé d’annuler la convention par laquelle elle avait mis à disposition d’une boîte de production une salle, en vue de la tenue du spectacle Dieudonné dans la guerre, le 19 novembre prochain. Dieudonné a déposé un recours et le Conseil d’Etat lui a donné raison. La mairie de Marseille n’est pas parvenue à prouver que le spectacle de Dieudonné « serait de nature à créer un risque de trouble à l’ordre public », insiste le Conseil d’Etat.

>> A lire aussi : Pour la députée LFI Danièle Obono, Dieudonné est «un ennemi», «raciste et antisémite»

« Une ville multiculturelle comme Marseille ne peut pas accepter un spectacle qui, au prétexte d’humour, divise, fracture et oppose », avait expliqué la mairie, dans un communiqué publié en septembre. Le spectacle devrait finalement bien avoir lieu, ce dimanche.