Attentat de Marseille: Les cinq personnes gardées à vue remises en liberté sans poursuites

JUSTICE Les cinq personnes étaient toutes inconnues des services de renseignement...

D. D. avec T. C.

— 

Des passants déposent des fleurs et allument des bougies, gare Saint-Charles.

Des passants déposent des fleurs et allument des bougies, gare Saint-Charles. — B. Horvat / AFP

Dans la procédure ouverte à la suite des faits commis à Marseille le 1er octobre, et en l’absence d’éléments incriminants à ce stade, les cinq gardes à vues ont été levées ce vendredi, apprend 20 Minutes de source judiciaire.

>> A lire aussi : L'enquête progresse, la personnalité du tueur Ahmed H. se dessine

Ils avaient été arrêtés en milieu de semaine à Marseille, et placés en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Les enquêteurs se demandaient si ces quatre hommes, âgés de 32 à 56 ans, et la jeune femme de 35 ans n’avaient pas aidé Ahmed H., qui a tué deux jeunes cousines sur le parvis de la gare Saint-Charles avant d’être abattu, dimanche.