Carcasse d'un animal non-identifié retrouvée à New York le 22 juillet 2012.
Carcasse d'un animal non-identifié retrouvée à New York le 22 juillet 2012. - Denise Ginley (creative commons)

Nicolas Bégasse

Quatre jours après la découverte de la carcasse de l’animal non identifié sur les berges de l’East River de New York, les théories vont bon train concernant la race de la pauvre bête. D’apparence gonflée, le museau déchiqueté et dénuée de poils, la bête serait un cochon, selon les autorités new-yorkaises qui avouent «ne pas avoir compté les doigts, nous l’avons juste jeté».

Car c’est bien là le souci: même si la corpulence, la couleur et les oreilles peuvent correspondre à celles d’un porc, la queue, et surtout les doigts, ne plaident définitivement pas en faveur de cette thèse. Denise Ginley, la photographe découvreuse de la carcasse, penche plutôt pour «un rongeur géant ou un raton-laveur».

«Les pieds et les dents ne correspondent pas à ceux d’un porc»

Mais des sites américains ont voulu aller plus loin. Gawker a demandé son avis à Jeremy Wade, animateur d’une émission d’Animal Planet, «River Monsters», et ancien biologiste. Après avoir exclu la théorie du porc («les pieds et les dents ne correspondent pas»), le connaisseur opte pour un gros rongeur, tout en regrettant qu’il soit difficile de mesurer la taille de l’animal à partir de ces quelques photos. Pour justifier l’apparence «grotesque» de la carcasse, il évoque son long séjour dans l’eau, et les crabes et petits poissons qui ont picoré certaines parties du corps. Le spécialiste mentionne aussi la thèse du taxidermiste fou, même si cette idée lui semble «peu probable».

Le Gothamist, très impliqué dans le dossier, est allé consulter son propre expert: Paul Curtis, naturaliste à l’université de Cornell. «Le plus probable, en regardant l’apparence du corps et des dents, c’est qu’il s’agit d’un petit chien qui s’est noyé et est resté dans l’eau quelque temps. Il y a gonflé et perdu tous ses poils.»

Rongeur ou chien: deux théories qui se sont beaucoup retrouvées dans vos commentaires de notre article de mercredi sur le sujet. «Je penche pour le gros rat, même si la dentition ne colle pas vraiment. Dommage qu'aucune des photos ne permette de se faire une idée de la taille réelle de l'animal», affirme ainsi Philippe Lacour. «Ce sont les pattes d'un rat blanc en plus gros!», s’exclame olivierd. «C’est certainement un chien gonflé par la décomposition», avance Eole. Et gizmot met tout le monde d’accord: «Ce qui est amusant, c'est que tout le monde est sûr de ce que c'est, mais tout le monde a un nom d'animal différent. Un peu d'humilité ne vous ferait pas de mal... Vous ne savez pas, et ça vous fout la trouille!»