Le mariage canin le plus cher de l'histoire... Deux chèvres font du surf...

5 contributions
Publié le 13 juillet 2012.

REVUE DE WEB - Retrouvez toutes les infos insolites de l'été...

La femme aux seins naturels les plus gros du monde

La chaîne américaine TLC (pour «The learning channel») va diffuser dimanche un reportage sur la femme qui possède la plus forte poitrine naturelle du monde. Les seins d’Annie Hawkins-Turner, 53 ans, pèsent environ 38 kg et lui ont permis d’entrer dans le guide des records. Cette quinquagénaire souffre de gigantomastie -  qui se caractérise par une extension progressive de la poitrine – depuis son plus jeune âge. Mais pas question pour elle de se faire opérer, Annie Hawkins-Turner est fière de ses attributs. «Pourquoi réparer quelque chose qui n’est pas cassé?», argumente-t-elle dans le reportage, soulignant qu’elle n’avait «jamais envisagé de faire entrer un couteau dans son corps». Il faut dire que sa poitrine lui assure ses revenus: La quinquagénaire a tourné, tout au long de sa carrière, dans près de 250 films érotiques.

 

Des chèvres surfeuses en Californie

Deux chèvres sur une planche. Goatee («Barbiche» en français) et son petit Pismo détonnent un peu parmi les surfers californiens, sur la plage de San Onofre, dans l’Orange County. La BBC raconte que le maître de Goatee avait fait l’acquisition d’une chèvre pour se débarrasser des mauvaises herbes dans son jardin, mais rapidement, il a eu l’idée de l’emmener sur la plage pour l’entraîner à son sport préféré. Quand le petit de Goatee est né, c’est tout naturellement qu’il  a été lui aussi invité à barboter et à surfer. Mercredi, la mère et le petit ont réussi à tenir tous les deux sur une planche, le temps d’affronter quelques vagues.

Un mariage à 250.000 dollars… pour deux chiens

C’est le mariage animalier le plus cher de l’histoire. Chily et Hope, deux charmantes boules de poils, se sont unis jeudi à New York, raconte le New York Daily News. La cérémonie était destinée à récolter des fonds pour la Humane Society de la ville, une association de protection des animaux. Des photos sont visibles sur le site du journal.

 

De la musique classique pour faire fuir les jeunes

La ville de Courtai, en Belgique, va diffuser de la musique classique dans un parc du centre-ville pour faire fuir les jeunes qui, selon les autorités locales, salissent l’endroit, y dessinent des graffitis et s’adonnent au trafic de drogue. «Une première en Belgique», écrit le journal Het Nieuwslad, rapporté par le site 20minutes.ch.  La municipalité va installer des haut-parleurs aux abords du parc, partant du principe que les jeunes concernés n'apprécient pas ce genre de musique.

 

E.O.
Newsletter
La 13H

Votre point info
de la mi-journée

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr