Tori, l'orang-outan fumeuse, le 21 septembre 2011, au zoo de Solo, en Indonésie.
Tori, l'orang-outan fumeuse, le 21 septembre 2011, au zoo de Solo, en Indonésie. - A.MUSTAFA / AFP

Corentin Chauvel

Le débat télévisé tourne à la bagarre
Les choses ont failli très mal tourner. Alors qu’ils étaient invités à débattre en direct à la télévision, deux hommes politiques jordaniens en sont venus aux mains, a rapporté le Daily Telegraph. Visiblement très en colère, le député Mohammed Shawabka a dans un premier temps lancé sa chaussure sur son adversaire politique, Mansour Mourad, avant de sortir un revolver. La chaîne a dû interrompre l’émission avant la fin du débat devant une telle démonstration de violence.

Une course en talons aiguilles
Moscou a accueilli une compétition bien particulière samedi. Il s’agissait de la sixième édition d’une course en talons aiguilles organisée par le magazine Glamour, a rapporté Sky News. La dizaine de participantes devait s’élancer sur une distance de 50 m avec des talons d’au moins 9 cm. La grande gagnante a remporté des bons d’achat d’une valeur de 100.000 roubles (environ 2.500 euros).

Cure de désintoxication pour Tori, l’orang-outan fumeuse
Voilà dix ans que Tori, une orang-outan indonésienne, avait pris l’habitude de fumer des cigarettes en imitant les visiteurs du zoo qui lui jetaient leurs mégots. D’après le Guardian, le singe quémandait ses admirateurs en leur faisant un signe avec ses doigts. Malgré l’intervention régulière des gardiens du zoo, Tori, âgée de 15 ans, poursuivait sa consommation sans relâche. Le couperet est ainsi tombé la semaine dernière: A partir du mois prochain, l’orang-outan va être exilée sur une île à l’abri des visiteurs jusqu’à ce que son addiction ne se tarisse.

Un journaliste fauché par une voiture en plein direct
Plus de peur que de mal pour Andrew Sentsov. Ce jeune journaliste russe de la chaîne TVC a été fauché par une voiture de course en plein direct le 29 juin dernier près de Moscou, rapporte ce lundi Le Progrès. «Le jeune homme souffrirait d'une commotion cérébrale mais ces jours ne sont pas en danger», précise le quotidien.