Des Australiens lancent la bière de l'espace... Un Chinois joue les funambules entre deux montgolfières...

REVUE DE WEB Retrouvez toutes les infos insolites de l’été...

Elisa Bertholomey

— 

Les montgolfières servent à maintenir le fil à 30m de hauteur

Les montgolfières servent à maintenir le fil à 30m de hauteur — REUTERS/China Daily China Daily Information Corp - CDIC

Un Chinois veut battre le record du monde de funambulisme

 

Il veut entrer dans le livre des Records en réalisant une traversée de funambule à presque 200 mètres de haut. En attendant d’arriver à cette prouesse, un Chinois de 27 ans s’est entraîné à marcher sur un fil à 30 mètres de haut. Pour arriver à cette hauteur, le fil a été attaché entre deux montgolfières. La traversée n’a pas été de tout repos puisque l’homme a du s’asseoir à mi-chemin pour éviter de chuter à cause du mouvement du fil, avant de manquer de tomber en célébrant sa réussite. Sur terre, la foule était nombreuse pour l’acclamer et le soutenir. La prochaine fois, le funambule veut tenter une traversée à 100 mètres de haut.

Une toiletteuse pour chiens un peu particulière...

Une jeune Anglaise de 20 ans voue un tel culte à ses chiens qu’elle a décidé de les teindre et de les «décorer», notamment pour rendre hommage à ses stars préférées. Elle possède ainsi plusieurs compagnons à quatre pattes de différentes couleurs: bleu, rose, avec des (faux) tatouages, des ailes de papillon… «Je pense que les chiens ont fière allure avec leurs couleurs vives et leurs pierres précieuses étincelantes. En plus, j’utilise des produits adaptés aux chiens», déclare la jeune femme avant d’ajouter: «Certaines personnes pensent que je suis folle. Mais j’aime la façon dont ils regardent mes chiens». Avoir la reconnaissance des chiens, c’est important…

Un automobiliste trouve un python mort de presque 5 m de long

Surprise pour un automobiliste originaire de l’Etat de Washington aux Etats-Unis! Sur la route avec son amie, il est tombé nez à nez avec ce qu’il pense être une grosse branche morte. Il s’agissait en fait d’un python mort, de presque 5 mètres de long. «J’ai juste tourné la tête et j’ai vu quelque chose d’énorme qui ressemblait à un serpent», raconte Lino Silva, l’automobiliste. «J’ai peur de ce genre de choses!». Les deux voyageurs ont fait appel à un ami passionné, Nick Pfeifer, pour charger le serpent. Il leur a fallu 30 minutes pour enlever la peau de l’animal et récupérer la viande. Si Lino Silva refuse même de toucher la bestiole, Pfeifer a lui, bien l’intention de se faire une veste en peau de serpent. «Si je n’ai pas assez de peau pour une veste, je m’en ferai probablement un gilet!»

On peut maintenant boire de la bière dans l’espace!

Bonne nouvelle pour les astronautes amateurs de houblon. Il est maintenant possible de boire de la bière dans l’espace. C’est une brasserie australienne qui a créé la première bière capable de supporter la pression atmosphérique. Plusieurs types de bières ont été testés avant de trouver la bonne. Les principaux points travaillés? Les bulles et le goût. «Nous avons du faire une bière corsée pour contrer le manque de sensibilité au goût dans l’espace», explique le directeur général de l’opération. Pour l’instant, les essais de consommation ont été concluants.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.